25/12/2013

VOEUX 2014

VOEUX 2014.JPG

19/03/2012

Un million de tonnes de gabbro à extraire pour le port du Diben - Plougasnou

 

Un million de tonnes de gabbro à extraire pour le port du Diben - Plougasnou

 

plougasnou,port,environnement

Entretien

Odile Guérin, géologue et géomorphologue de Trébeurden.

Quels sont vos liens avec les associations Sauvegarde du Trégor, l'APPPBS (Association pour un petit port sympa) et l'Arap (Association des riverains du port de Primel) ?

Je ne fais partie d'aucune de ces associations. Je suis seulement sympathisante de Sauvegarde du Trégor. J'ai connu son président, Yves-Marie Le Lay, au moment de la marée noire en 1978.

Lui se mobilisait sur Locquirec, moi, j'étais impliquée à Trébeurden, là où j'habite.

Le port de plaisance du Diben nécessitera de creuser une cuvette de près de cinq mètres de profondeur dans du gabbro. Qu'en pense la géologue ?

Le gabbro est une roche magmatique de couleur très sombre, dense, qu'on trouve en profondeur dans une poche volcanique, comme c'est le cas ici à l'intérieur du port.

On la retrouve sur plusieurs centaines de mètres de profondeur. C'est une roche hercynienne qui s'est formée il y a 350 millions d'années. Souvent associé au granit, le gabbro est beaucoup plus dense. Un mètre-cube pèse trois tonnes.

Il s'agit d'une roche plus dure que le granit ?

Oui. Les carriers refusent même de la travailler tant elle est dure. On la retrouve quelquefois au niveau des fondations des maisons. Ce sont souvent des morceaux glanés par les gens sur la côte.

Pour le futur port de plaisance, l'avant-projet prévoit d'en extraire 300 000 m 3 . Soit un million de tonnes, à raison de 40 tonnes par camion. Il faudra 25 000 voyages pour évacuer cette masse. Personne ne sait où elle sera déposée. Cela ne passera pas inaperçu sur les routes pendant six mois. Je ne sais pas comment ont été faits les sondages, mais il aurait fallu faire une coupe pour voir si la roche est massive ou disjointe. Cela change tout au niveau de l'extraction ! Dans tous les cas, elle se fera à la dynamite.

On évoque également la présence d'une tourbière ?

Elles sont classées comme zone humide, et seraient donc naturellement à protéger. Ce ne serait pas impossible que l'on y retrouve les vestiges d'un port gaulois ou romain.

29/02/2012

PORT DE PLAISANCE DE PLOUGASNOU : LA MAJORITE DES ELUS COMMUNAUTAIRES IRRESPONSABLES...

La majorité des élus communautaires ont fait le choix  de la double dette,  écologique et  économique pour  les  contribuables  dʼaujourdʼhui  et  de  demain.

Ils  hypothèquent  pendant  près  dʼun demi-siècle  les  finances  publiques  au  mépris  des  besoins  réels  de  la  plupart  des citoyennes et citoyens. Pour la moitié au moins de ces financements (22 millions dʼeuros), combien dʼéquipements industriels et sociaux auraient pu être réalisés !

Mais le pire est  vraisemblablement  à  venir.  Jamais port de plaisance nʼa été construit en creusant  une  cuvette  jusquʼà  5  m  de  profondeur  dans  un  matériau  aussi  dur  que  le gabbro.  Or  les coût de déroctage de 300 00 m3 ont été scandaleusement sous-estimés.

Dʼemblée le financement annoncé sera dépassé, ce qui creusera encore plus la dette. Un autre projet  existait,  plus  économique,  plus  écologique.  Jamais  il  nʼa  été  sérieusement étudié.

Partout  le temps de la  dette est fini,  sauf  à  Morlaix Communauté.

Pour  que le temps de lʼéconomie commence,  pour  préserver  lʼavenir,  les  associations  signataires  assumeront leurs  responsabilités  et  mettront  tout  en  oeuvre  pour  empêcher  ce  projet  ringard  des années 70.

 

LES ASSOCIATIONS : SAUVEGARDE DU TREGOR - APPBS - ARAP - FORCE 5

08/02/2012

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR YVON HERVE - PRESIDENT DE MORLAIX COMMUNAUTE

Objet : LETTRE OUVERTE

Plougasnou le 8 février 2012

 

 

Monsieur le Président,

 

 

Nous apprenons ce jour par la presse que l'avant projet du port du Diben et le budget détaillé seront communiqués aux élus de Morlaix Communauté le 27 Février 2012.

C'est donc que les études ont sérieusement avancé (plus d'1 Million d'€ actuellement), car depuis le lancement du projet en 2003 où l'on parlait d'un coût de 17 M€, et les derniers chiffres avancés 22 M€, on est dans le flou le plus complet. Ces chiffres ne reposent sur aucune étude sérieuse et sont pour le moins contestables et irréalistes, surtout si on les comparent aux coûts réels des ports de Roscoff (plus de 40 M€) et du Château à Brest (33 M€) .

Les associations qui suivent le dossier depuis les débuts s'étonnent que les élus de Morlaix Communauté, en charge du dossier, n'ont pas cru bon de prévoir une réunion  d'information en leur direction, surtout que lors du dernier échange le Président de Morlaix Communauté s'était engagé à les tenir informées....

Nous demandons  à Monsieur Pouliquen de bien vouloir pallier cette lacune et de prévoir dans les semaines à venir une telle réunion. Un refus de sa part laisserait supposer que Morlaix communauté ne souhaite pas la transparence sur un dossier qui va dans les années à venir avoir des conséquences non négligeables sur l'environnement et la fiscalité de tous les contribuables.

Par ailleurs, l'article de presse laisse entendre que les bateaux pourraient accoster au Diben à l'automne 2014... Sur ce point aussi, les associations se posent des questions, car selon les informations communiquées lors de l'appel d'offres pour le choix du Maître d'œuvre, la durée du marché ou les délais d'exécution,  devraient durer 42 mois, après que toutes les autorisations administratives aient été obtenues. A notre connaissance et à ce jour, elles ne le sont toujours pas.

Il est temps que clarté soit faite et que l'on cesse de diffuser des informations qui reposent souvent sur l'approximation.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos salutations distinguées

 

Au titre des associations :  APPBS -  SAUVEGARDE DU TREGOR

Le Vice-Président de l'APPBS : Daniel CRASSIN

PO, le Président Eric ROBILLOT :